Antoinette Fouque - Site Presse

Antoinette Fouque - Site Presse

L'AFD défend l'égalité. Toujours dynamique de nos jours, l'AFD lancée à l'initiative d'Antoinette Fouque (site officiel) soutient la gauche, qui relaie le combat des femmes. L'AFD (Alliance des Femmes pour la Démocratie) combat dans le but d'empêcher la poussée de tous les extrémismes, car en 2015, les droits des femmes sont encore en danger. Antoinette Fouque est élue députée au parlement de Strasbourg entre 1994 et 1999, elle s'était présentée sur la liste du MRG.

De ses années passées dans un quartier populaire, Antoinette Fouque va conserver toujours un solide enracinement à gauche. Son père était un militant syndicaliste. Antoinette Fouque a vu le jour dans la cité phocéenne. C'est dans un quartier populaire de la cité phocéenne que se passe son enfance.

C'est en coudoyant les milieux intellectuels de la capitale que, Antoinette Fouque constate combien les femmes n'occupent que peu de place dans le domaine du livre. Les librairies montées par l'écrivaine sont ouvertes jusqu'à minuit, il s'agit d'espaces de débats. Totalisant des centaines de livres consacrés à la création des femmes, la société d’édition d’Antoinette Fouque aide de nombreux auteurs à sortir de l'anonymat.

De l’enseignement à la psychanalyse

Antoinette Fouque a travaillé dans l'enseignement après avoir décroché son diplôme Lettres. Avec son directeur de thèse, le sémiologue Roland Barthes, Antoinette Fouque prépare un Diplôme d'études approfondies (DEA). A cette époque, l'étudiante fréquente Monique Wittig, romancière féministe. Le cercle Psychanalyse et Politique, courant fondateur du Mouvement de libération des femmes, a été lancé par cette femme militante.

Théoricienne et auteure

La lutte d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un militantisme à outrance, elle revendique la place de mère. "Le dictionnaire universel des créatrices" sort sous sa direction. Il raconte 40 siècles de création des femmes sur toute la planète. La théoricienne n'est pas en phase avec l'existentialisme défendu par Simone de Beauvoir. Naturellement, Antoinette Fouque a pris part à quelques ouvrages collectifs tels que "Mémoire de femme 1974-2004" ou "Portraits choisis".

Avec d’autres militantes, Antoinette Fouque enregistre le Mouvement de libération des femmes comme une association, à la fin des années soixante-dix. A la fin des années 80, à son retour d'Amérique, Antoinette Fouque lance l'Alliance des femmes pour la démocratie. Afin de prévenir tout détournement par les partis, la marque MLF a été enregistrée.